Voir l'image en grand

Environnement

Publié le Jeudi 03 août 2017

Épisode de pollution de l'air à l'ozone (O3) sur le Nord-Isère et le bassin d’air grenoblois

Grenoble, le jeudi 3 août 2017
L’indice de qualité de l’air, calculé quotidiennement par Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, conduit le Préfet
de l’Isère à activer le niveau information-recommandation à compter de ce jour pour le bassin d’air
lyonnais / Nord-Isère et le bassin d’air grenoblois.
Les mesures mises en oeuvre visent, pour le volet sanitaire, à protéger la population des effets du pic
de pollution, et pour le volet comportemental, à réduire les sources d’émissions polluantes.
Pour les personnes vulnérables :
• Limitez les sorties durant l’après-midi (13h-20h)
• Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air,
celles à l’intérieur peuvent être maintenues ;
• En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de
votre médecin.
Par ailleurs, afin de limiter les conséquences du pic de pollution, le Préfet de l’Isère formule les
recommandations comportementales suivantes :
• Aux particuliers :
◦ de reporter l’utilisation de barbecue à combustible solide (bois, charbon, charbon de bois) à
la fin de l’épisode de pollution,
◦ de maîtriser la température de son logement, notamment l’usage de la climatisation,
◦ pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques
(tondeuses, taille-haies,…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis
décoratifs, produits de retouche automobile,…) ;
• Aux usagers de la route, de privilégier le recours au covoiturage, et de favoriser les
déplacements en transports en commun en utilisant les parc-relais ;
• Aux entreprises de travaux publics, de mettre en place sur les chantiers des mesures visant
à réduire les émissions de poussières ; d’éviter d’utiliser les groupes électrogènes sauf raison
de sécurité ;
• Aux industriels, de s’assurer du bon état et du bon fonctionnement des installations de
combustion et des dispositifs antipollution ; de reporter, si possible, les opérations qui
pourraient être à l’origine d’émissions atmosphériques polluantes inhabituelles : de reporter le
démarrage d’unités à l’arrêt à la fin de l’épisode de pollution ;
• Aux entreprises et administrations, d’adapter les modalités de travail de leurs agents, en
PRÉFECTURE DE L’ISÈRE- SIACEDPC
INFORMATION PREFECTORALE
recourant au télétravail à l’audio conférence ou à la visioconférence ;
• Aux agriculteurs et éleveurs, de reporter les opérations susceptibles d’être à l’origine
d’émissions atmosphériques polluantes ;
• Aux maires, de relayer ces recommandations comportementales auprès des responsables
des établissements communaux et notamment des écoles maternelles et primaires ; de
prendre toutes les dispositions susceptibles de favoriser les modes de déplacement moins
polluants (gratuité du stationnement résidentiel, mesures d’incitation à l’utilisation des
transports en commun et du covoiturage, etc) : de veiller à l’appropriation par leurs administrés
des instructions relatives aux particuliers.
Base réglementaire :
• Arrêté inter-préfectoral n°2014335-0003 du 1er décembre 2014 relatif au déclenchement des
procédures préfectorales en cas d’épisodes de pollution de l’air ambiant pour les départements
de la région Rhône-Alpes.
• Arrêté préfectoral n°38-2016-12-03-004 du 9 décembre 2016 relatif à la mise en oeuvre du
protocole d’accord sur les mesures à mettre en oeuvre pour réduire la durée et l’intensité des
pics de pollution sur la région grenobloise.
Plus d’informations :
www.isere.gouv.fr
www.air-rhonealpes.fr
www.ars.rhonealpes.sante.fr/Air-Exterieur.146182.0.html
PRÉFECTURE DE

Les coordonnées

  • Adresse
    • 38470 Serre-Nerpol

En images


Retour à la liste
Ajouter un commentaire

Votre commentaire ne doit pas excéder 500 caractères sinon il sera tronqué.
Nombre de caractères utilisés / 500

msgDefautDepot
Captcha antispam

Partage

 |